Comment apprendre à jouer au bridge ?

Le bridge est un jeu de cartes qui fut inventé au XIXe siècle. Il faut dire qu’à cette époque le whist était le jeu de cartes qui était très populaire aux États-Unis et en Angleterre. Celui-ci a rapidement connu de nombreuses améliorations qui ont donné naissance à différentes variantes de jeu comme le bridge.

Qu’est-ce que le bridge ?

L’une des améliorations importantes apportées au whist fut l’option permettant au donneur de choisir un atout. Cette version va très vite devenir populaire au point de supplanter le jeu originel. C’est ainsi que naquit donc le bridge. Par la suite, d’autres possibilités comme le système d’enchères vont venir s’ajouter aux règles du bridge afin de faire du jeu ce qu’il est aujourd’hui.

Il faut souligner que le bridge est un jeu qui laisse très peu de place au hasard. Il nécessite une bonne mémoire et des capacités avérées en calculs mathématiques. Il faut également être en mesure de mettre en place une stratégie efficace.

Comment joue-t-on au Bridge ?

Le jeu du bridge se joue avec 52 cartes. Dans chaque jeu, on retrouve les quatre couleurs classiques d’un jeu de cartes à savoir : le Pique, le Carreau, le Trèfle et le Cœur. Tandis que le Pique et Cœur font office de couleurs majeures du jeu, le Carreau et le Trèfle sont considérés comme étant des couleurs fortes.

Dans le même temps, les cartes comme l’As, le Roi, la Dame, le Valet et le 10 sont distinguées comme étant les honneurs. Contrairement aux autres cartes allant du 2 au 9 qui sont simplement de petites cartes. À chaque partie, toutes les 52 cartes sont entièrement distribuées. À chaque tour, c’est la carte la plus forte qui remporte le pli. Ceci sachant que l’As est la carte la plus forte là où celle qui porte le 2 est la plus faible.

Les joueurs doivent donc ramasser le plus de plis possible pour remporter la partie. Pour cela, ils forment des équipes de deux joueurs et se mettent autour d’une table composée des quatre points cardinaux. Les joueurs se trouvant dans les positions Nord et Sud forment une paire là où les deux autres constituent la seconde paire.

Avant de commencer une partie, une paire s’engage à remporter un minimum de levées à la fin du jeu. Celle-ci constitue le camp du déclarant. L’autre paire devra empêcher ses adversaires d’atteindre cet objectif. Elle joue donc dans le camp de la défense.

Quelques conseils sur la stratégie de jeu au bridge

Que vous soyez débutants ou experts, les stratégies à mettre à place au bridge ne sont pas les mêmes.

Un débutant qui joue dans le camp du déclarant, doit pouvoir s’en sortir en ayant recours à des stratégies comme la main de base, l’impasse, l’établissement des couleurs longues, l’affranchissement ou la coupe de la main courte. Par contre, si celui-ci est en défense, il peut choisir entre l’entame et la coupe.

Pour un joueur expérimenté qui se met dans la peau du déclarant, il est recommandé d’opter pour des stratégies comme le jeu de sécurité, le laissez-passer, le coup à blanc ou le double coupe. Pour un joueur expérimenté les techniques de défense les plus efficaces sont le compte de mains, l’entame selon les enchères, le contre squeeze ou encore le coup de l’empereur.